Ce qu'il faut savoir avant de réinstaller l'électricité dans la maison

Rédigé par Maria - - Aucun commentaire

Suite à l’acquisition d’un bien, une rénovation s’impose. Il ne s’agit pas uniquement de repeindre les murs, de remettre à neuf les équipements sanitaires et de revoir l’isolation. Cette rénovation passe également par le renouvellement de l’installation électrique.


Selon le circuit que vous avez, le renouvellement peut être intégral ou partiel pour que celui-ci soit conforme aux normes en vigueur. Si vous faites appel à une équipe spécialisée en rénovation, elle peut vous proposer dans le devis de la rénovation électrique. Au cas où vous vous occuperiez de la rénovation, vous devez faire appel à un électricien paris pour s’occuper de la partie électrique. Dans les lignes qui suivent, nous allons vous dévoiler tout ce qu’il y a à savoir sur la réinstallation électrique.

Quand rénover son installation électrique ?

Il faut comprendre que même si votre installation ne présente aucun dysfonctionnement, ceci ne signifie pas qu’il est toujours en bon état. Pour savoir si vous devez réinstaller l’électricité, vous devez commencer par chercher quand date votre installation. Si elle a été faite 30 ans plus tôt et qu’aucune rénovation n’a été effectuée, c’est qu’elle est obsolète et ne suit pas les normes en vigueur. Vous devez alors faire appel à un électricien paris pour faire les travaux de rénovation. Si l’installation a été effectuée après 1991, elle est plus sûre. Seulement, vous devez prévoir de légers travaux de rénovation pour avoir une installation conforme aux normes. L’électricien peut vous proposer l’installation d’un dispositif modulaire, d’un disjoncteur différentiel et d’un circuit de terre.

Effectuer un diagnostic électrique

Si vous n’arrivez pas à trouver la date de l’installation électrique de votre habitation, vous pouvez faire appel à un électricien paris pour effectuer un diagnostic électrique. Ceci vous permettra de voir s’il est vraiment nécessaire d’envisager une rénovation du réseau. Le professionnel vous fera savoir à travers ce bilan les travaux à entreprendre pour que l’installation soit conforme aux normes. Pour ce faire, il passera à la vérification de certains éléments, dont l’armoire électrique, la prise de terre, les dispositifs de protection et ceux contre les surintensités.

Les risques d’une installation électrique vétuste

Si vous avez une installation qui date de plusieurs années, vous, qui êtes occupant du logement, et votre bien sont plus exposés à des dangers. Vous n’êtes pas à l’abri d’un incendie qui peut se produire suite à un échauffement sur les conducteurs électriques. Parmi les risques, il y a également l’électrisation qui peut se produire par contact direct ou indirect. La personne peut ressentir une décharge si elle touche à l’enveloppe d’un appareil électroménager mise sous tension faute d’isolement. La personne qui a reçu la décharge peut être victime d’une tétanisation des muscles ou d’une paralysie. Au pire des cas, elle peut avoir une asphyxie ventilatoire ou une électrocution qui peut conduire à la mort.

Les principales étapes de la rénovation

La première étape est la réalisation du diagnostic. Vous pourrez par la suite préparer les plans d’installation avec l’électricien paris que vous avez engagé. Ces documents détailleront les composants de la future installation notamment les prises, les interrupteurs, les câbles et les dispositifs d’éclairage. Une fois les plans d’installation établis, le professionnel pourra passer au démontage de l’ancienne installation et cette étape peut prendre du temps, ce qui fait que vous devez vous préparer. L’électricien ne pourra passer à la pose de nouveaux éléments que lorsque l’ancienne installation est bien démontée. L’ensemble des travaux peut prendre une journée si vous engagez une équipe de professionnels. Cependant, pour les installations plus complexes, vous devez attendre plus de 48 heures.

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Chauffage maison : quelle solution est la plus avantageuse ?

Rédigé par Maria - - Aucun commentaire

L’on sait tous que le chauffage est toujours indispensable lorsque notre maison ne dispose pas vraiment d’une bonne isolation. Et comme c’est l’hiver, il peut être pénible de se procurer d’une chaleur optimale. A cet effet, de plus en plus de personnes vulnérables sentent l’envie de se résider ailleurs et de voyager dans un pays plus ou


moins chaud. Mais cette solution n’a pas lieu d’être si on dispose d’un bon chauffage chez soi. Au sol, au mur ou au plafond ? C’est là tout l’intérêt de se faire conseiller par un chauffagiste paris.

Comment choisir son chauffage ?

Quel que soit le chauffage qu’on veut acquérir pour sa maison, cela reste quand même un bon atout. En général, un tel système ouvre droit à de nombreux avantages qui ne se négligent pas à savoir le confort, la bonne aération et l’économie d’énergie. Mais la question est de savoir quelle solution est la plus avantageuse pour votre maison et en vérité, cela dépend entre autre de votre exigence. En fonction de votre demande, vous allez le choisir en fonction de la répartition de vos pièces, de l’emplacement que vous allez le poser et du type d’entretien à effectuer tous les ans. En effet, quel que soit votre choix, n’oubliez pas que la pose d’un tel dispositif exige l’intervention d’un chauffagiste paris. Ceci est le seul qui soit en mesure de pouvoir installer efficacement et selon les normes votre système de chauffage. Mais vous pouvez également compter sur un plombier paris en cas de dysfonctionnement de ceci.

Comparez la performance de chaque mode de chauffage

Le chauffage au plafond est une option qui ne se néglige pas lorsque vous voulez éviter une fréquente panne. De plus, il permet une meilleure répartition de la chaleur dans chaque pièce sans qu’il y ait encombrement et il ne requiert aucun entretien majeur. Son seul bémol réside dans le prix. Un plombier paris peut également vous recommander le chauffage au sol, c’est une excellente alternative car il assure un grand confort du fait qu’il diffuse de la chaleur homogène dans toutes les pièces de la maison et ne procure aucune sensation de froid.  Mais bien qu’un tel système mette du temps à se chauffer voire une demi-journée, il reste quand même très avantageux. Le chauffant au mur quant à lui est facile à installer et idéal pour les personnes asthmatique et allergique du fait qu’il peut soit chauffer soit refroidir la maison. Mais un tel dispositif requiert le savoir-faire d’un chauffagiste paris pour son installation.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Serrurerie de votre porte : que faut-il faire ?

Rédigé par Maria - - Aucun commentaire

Soucieux de mettre au point la sécurité de la maison, vous recherchez le dispositif apte à vous offrir confort et protection à la fois. Un point à ne pas négliger, si vous aspirez à une quiétude totale chez vous est l’optimisation des travaux de serrurerie. Un moyen pour vous de vous mettre à l’abri et de se prémunir des risques d’intrusion. Profitez de nos astuces utiles pour un habitat hautement sécurisé.


Serrure : un indispensable pour votre sécurité

En effet, la serrurerie aborde les différents types de dispositifs de serrure,  leur mode d’installation et leur utilisation. Il s’agit donc d’un domaine plus ou moins complexe qui requiert une certaine compétence et une haute technicité et que seuls les plus avertis peuvent comprendre et mettre en œuvre. Concrètement, lorsqu’on parle serrurerie, on doit directement faire référence au système de verrou de toutes les ouvertureset notamment, les portes, les fenêtres mais également, des équipements mobiliers comme les coffres ou les meubles de rangement à serrure. 

Pour vous aider à mieux comprendre les rudiments de la serrurerie, nous allons déjà commencer à vous apprendre à distinguer les différents types de serrure dont particulièrement, les modèles les plus courants et les mieux accessibles sur le marché.

Ce qu’il faut savoir pour bien choisir sa serrurerie

A propos, les modèles se déclinent selon leur principe de fonctionnement, le système de pose et le mode d’entretien.

En ce qui concerne les différents types de pose, nous distinguons trois grandes catégories de mécanismes : les serrures à encastrer qui ont la spécificité de permettre une fixation discrète. Techniquement, elles intègrent directement le support qui est le chant de la porte. Puis nous avons les modèles en applique qui sont dotés d’un boîtier visible à fixé du côté intérieur à même la porte. Viennent enfin les serrures à poignet qui font un carton actuellement par leur esthétique et leur facilité d’utilisation, sachant qu’elles permettent un verrouillage ou un déverrouillage confortable de la porte.

Quant aux différents types de serrures, le marché propose à l’heure actuelle un large éventail de choix, des plus classiques aux plus sophistiqués. Nous avons les serrures à points qui vont se distinguer encore par leur mode de fonctionnement et parmi les modèles les plus appréciés figurent les multipoints, c’est-à-dire les versions qui fonctionnent sur base de 3 à 9 points et qui offrent un niveau de sécurité plus grand. Ensuite, les serrures à crochet qui utilisent un pêne en crochet pour le verrouillage et qui sont plus adaptées à la serrurerie des ouvertures coulissantes. Au final, vous avez des serrures spécifiques comme celles à crémone ou les batteuses pour équiper les portes battantes et les locaux électriques.

Nous avons ici mis en avant les modèles les plus fréquents, mais si vous voulez être orienté vers des solutions plus adaptées à vos besoins, consultez un serrurier paris 11 qui vous recommandera les meilleures protections en termes de verrouillage de sécurité.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Les nouveaux convecteurs pour le chauffage central

Rédigé par José - -

 

Les convecteurs :

Finis les vieux convecteurs qui chauffes comme des fers à repasser en faisant tourner votre compteur comme une toupie ou en faisant défiler ses chiffres à la vitesse de la lumière.

Pour les remplacer, il a été mis au point, les radiateurs ou convecteurs à panneaux rayonnants.

Ils utilisent toujours une résistance, mais à la place de ventiler simplement la chaleur produite vers les pièces, ils utilisent celle-ci pour chauffer un panneau rayonnant qui projette des rayons ultras violets vers les espaces à chauffer, un petit peu comme ferait une micro-onde.

Ils sont compacts et dissipent la chaleur très rapidement.

De plus esthétiquement parlant, ils n’ont rien à voir avec leurs ancêtres, leurs designs raffinés vous permettront de les fondre intégralement dans votre décor sans qu’ils ne choquent l’œil.

En matière d’écologie, si vous y êtes sensibles, les solutions de chauffages électriques ne rejettent aucun dioxyde de carbone étant donné qu’elles n’utilisent pas la combustion pour fonctionner. Les modèles bassestempératures et les convecteurs à panneaux rayonnant consomment moins d’électricité. C’est en économisant cette énergie que ces produits contribuent àl’environnement.

Certains décideront, selon les régions et pour encore plus d’économie, d’accoupler leur installation à des panneaux solaires.

D’autres opteront pour des panneaux photovoltaïques qui leur permettrons de générer leur propre électricité et, dans certains cas, d’en revendre même à leurs voisins.

Rappelons aussi que le marché de l’électricité étant libéralisé, il vous appartient de comparer les différentes offres concurrentielles qui s’offrent à vous.

De plus, n’oubliez pas de contrôler votre isolation, celle-ci est en effet primordiale, une mauvaise isolation conduit à des fuites de chaleur et a pour effet de faire fonctionner votre chaudière à plein régime alors que cela pourrait être évité.

Si vous souhaitez opter pour une Chaudière fioul, sachez que les nouveaux convecteurs sont spécialement prévus pour ce type de combustible.

N’hésitez pas à contacter un professionnel qui étudiera avec vous la question afin de trouver la solution optimum correspondant à votre habitat.

Fil RSS des articles de cette catégorie